L’interview : Adeline & Rémi

Il y a déjà 3 ans que Adeline & Rémi se disaient OUI sous le soleil castel-pontin.

Interview Adeline & Rémi

Pour l’occasion, j’ai demandé à mes anciens mariés leur avis sur leur journée de mariage, ce qu’ils en retiennent, ce qu’ils changeraient ou pas, le tout avec un recul d’une ou plusieurs années…
Ces petits avis, réflexions et conseils pourront sûrement guider les futurs mariés dans la préparation de leur Grand Jour…
Et vous, dites-moi ce que vous changeriez et ce que vous ne changeriez pas  ???

Aujourd’hui, petit retour sur la journée de bonheur d’Adeline et Rémi…

interview-rencontreNous nous sommes rencontrés dans le cadre du travail en 2005. Après s’être cherché pendant quelques mois, nous nous sommes enfin trouvés passionnément en 2006 !

interview-demandeLui ne voulant pas entendre parler de mariage, j’ai vite compris que je devais oublier mon rêve de princesse. Un beau jour de 2011, alors que j’étais au travail et que je n’y croyais déjà plus depuis longtemps, voilà que l’on s’appelle comme à chaque pause déjeuner et que Monsieur me balance au milieu de tout et de rien « ça te dis pas qu’on se marie ma chérie ? »
Ma réponse à ce moment précis où, j’avais repris place à mon bureau et où j’étais à moitié entrain de bosser a été assez originale et très spontanée : « Heu là comme ça t’es sérieux ? Tu me la refais ce soir stp ? » (genre non mais j’hallucine j’attends ça depuis des plombes, où est le romantisme allô ?!)

Si bien que, le soir venu, installés confortablement sur notre canapé devant la télé, je lui demande s’il n’a pas un petit quelque chose à me dire !
Timide, il marmonne encore un truc que j’ai vite stoppé par : « Allez pas de blague, tu me fais ça bien, à genoux ça serait le top ! Une vraie demande officielle avec un minimum de romantisme ça se fait comme ça ! »
Je ne vous cache pas qu’il a essayé de se défiler pour se mettre à genoux, mais, Alléluia il l’a fait !

Pourquoi cette demande inespérée ? Parce que nous avions un petit bébé d’1 an et qu’il a réalisé que pour lui fonder sa famille c’était de tous porter le même nom et que j’étais bel et bien la femme de sa vie lol !

interview-preparatifsNous avons préparé notre mariage pendant environ 1 an, avec l’aide de ma meilleure amie au niveau de l’organisation et qui s’est occupée activement de la partie décoration (avec beaucoup de « home-made ») et de l’animation 🙂

interview-decorationPour la décoration, nous avons avec ma meilleure amie été emballée toutes deux sur le thème d’un mariage aux couleurs rouge & blanc avec des pois/rayures/carreaux, un peu style américain avec guirlandes de fanions, bar à bonbons, photobooth…
Notre destination de lune de miel étant l’Amérique !
Les sites qui nous ont inspiré sont les blogs de mariage à l’Américaine, nombreuses photos nous ont donné des tas d’idées pour la décoration, la mise en scène, les photos.
Ma meilleure amie avait même réalisé des croquis de déco pour se rendre compte du rendu, des couleurs, de la police… !

interview-budgetNotre budget de départ à forcément été légèrement modifié car nous avons du prioriser le cocktail et le repas (le plus important et le plus onéreux bien entendu) au détriment de plus de déco notamment. J’aurais voulu aussi changer de tenue pour la mairie et la cérémonie mais le budget était plus que serré les dernières semaines.

interview-lieuLe lieu de réception devait être dans une fourchette de prix raisonnable. Nous avons choisi la salle des fêtes de Reignat, petit village non loin de chez nous, où nous avions déjà fêté un événement. Salle neutre dans ses couleurs, lumineuses, avec un grand terrain pour le cocktail et dans le cadre géographique de l’ensemble des festivités.

interview-photosConcernant les photos, zéro regrets, 100 % satisfaits. Fanny a été à nos côtés depuis les préparatifs jusqu’au photobooth et le résultat est grandiose ! Le seul souvenir de notre journée a été marqué grâce à elle et à tous ces clichés uniques, qui après 3 ans nous font toujours le même effet !
J’ai pu faire agrandir des photos de couple en 70×40 et sourirai toujours en regardant mes invités sur le photobooth que j’ai affiché dans mon salon, tout comme eux qui adorent se chercher quand ils viennent à la maison ! Je ne remercierai jamais assez Fanny pour nous avoir laissé tous ces souvenirs et le travail remarquable qu’elle a fait avant, pendant et après…

interview-bilanLe bilan de cette journée est mitigé ! Passée bien trop vite, à 100 à l’heure, pas le temps de profiter de ses convives, tout est rapide.
Par dessus tout ça l’émotion domine et on ne peut absolument rien contrôler, il faut absolument et indéniablement déléguer !!!

Belle journée riche en amour, rires, pleurs et joies. Souvenir magnifique d’avoir autour de nous les gens que l’on aime réunis et uniquement là pour fêter avec nous notre bonheur.

Et si nous devrions refaire ce mariage aujourd’hui… Nous ferions tout autrement 🙂
Le repas serait différent car un peu déçu (un méchoui était réalisable mais seulement à partir de 100 personnes…) nous étions 110 au cocktail et 70 au repas. Nous compterons peut-être un grand nombre de convives au cocktail mais nous en garderons moins au repas tout simplement pour pouvoir mieux profiter de chacun et vraiment apaiser tout le mouvement de la journée.

Avoir également un meilleur budget pour le repas et finir la journée de manière plus intime. Nous ajoutons que nous avons tendance à nous laisser submerger par les personnes que nous fréquentons à l’instant T, les amis des parents, les voisins, etc. Pour notre part, nous avons perdu le contact avec nombreux car « de passage » et nous regrettons de ne pas nous être centré que sur les proches vraiment proches.
Finalement, les gens que l’on ne voit jamais et qui « doivent être là » dans la coutume c’est à notre sens à proscrire.

Nous sommes heureusement ravi des photos de groupes avec toute notre clique, c’est un souvenir grandiose, trop grandiose quand on est trop ! Chacun son avis sur le sujet, ce compte-rendu est juste le fruit de notre ressenti 😉

Pour finir et pour rire un peu, j’ajoute que vous consultez en ce moment-même le site d’une photographe admirable qu’est ma meilleure amie 🙂 et que mon mari s’est cassé le tibia/péroné à 5 jours de notre mariage, qu’à un jour près nous aurions dû annuler. Monsieur a donc serré très fort les dents car a subit une bonne opération avec clou+vis et a eu la jambe paralysée dans une attelle pendant plusieurs semaines. L’ouverture de bal a été compromise. Il a vécu avec douleur et originalité cette heureuse journée dont nous nous souviendrons avec humour toute notre vie ! Et ils vécurent heureux et eurent pour second enfant le choix du roi avec, 2 ans après, une jolie petite fille… THE END


Revivez le grand jour d’Adeline & Rémi avec ce petit diaporama :

Les photos de ce mariage ont été réalisées en compagnie d’un autre photographe de la région : Rémi Grollet.

Encore merci à eux pour leur confiance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *